Gruyères – Moléson

Gruyères, cité médiévale très bien conservée, est bâtie sur une colline. Point de voiture en son enceinte. Les milliers de visiteurs qui chaque année s’arrêtent à Gruyères, peuvent ainsi librement contempler les façades des maisons contiguës qui conduisent au Château, où ils pourront admirer les objets et les collections qui rappellent la vie des comtes de Gruyères, les expositions temporaires aussi. Gruyères est une cité d’accueil, avec ses hôtels, ses restaurants, ses boutiques. Au pied de la colline, à Pringy, une fromagerie de démonstration instruit le visiteur sur les procédés de fabrication du Gruyère. Lieu d’excursion en été, le Moléson (2002 m.) offre en hiver de magnifiques champs de ski. Un téléphérique transporte les visiteurs jusqu’au sommet de l’imposant massif. Le point de vue est alors magnifique: le Titlis, en Suisse centrale, le Wetterhorn dans l’Oberland bernois, le groupe de la Jungfrau, les 4’000 valaisans, avec les Dents du Midi, le Mont-Blanc, les Alpes savoyardes dominant le Léman, le Jura et les Lacs de Neuchâtel, Morat et Bienne et le Plateau.

Bulle

Chef-lieu du district de la Gruyère, la ville de Bulle a été détruite par un incendie en 1805. La reconstruction a permis de créer de larges rues. Le Château du Xllle siècle, qui abrite la préfecture, la tour maîtresse et le Couvent des Capucins tout proche ont été épargnés par les flammes. Cité commerçante et industrielle, lieu de foire renommé, Bulle peut s’enorgueillir de posséder un musée populaire très riche et une bibliothèque régionale de grande valeur. Un nouveau bâtiment abritera dès 1978 ces deux institutions. Bulle possède de bons hôtels, une piscine en plein air et une piscine couverte, un manège et des courts de tennis. Lieu de vacances et de sports, on trouve encore, sur les pentes de La Chia des installations de remontées mécaniques pour la pratique du ski en hiver. Le Lac de la Gruyère, bien qu’il soit un lac artificiel, est un véritable joyau. II recouvre, sur le lit de la Sarine, une surface d’environ 10 km2, allant de Broc au barrage de Rossens. II est entouré de villages accueillants et pittoresques: Morlon, Vuippens avec ses deux châteaux, Gumefens et Sorens, deux centres de tourisme familial, Avry-devant-Pont et, de l’autre côté, La Roche, Corbières, Villarvolard et Botterens dont on peut admirer les nombreuses et anciennes maisons paysannes.

La Vallée de la Jogne

Broc est un grand village placé sur une échine lui assurant une vue superbe sur Gruyères, le Moléson et la plaine des Marches. On y trouve la fabrique de chocolat Nestlé, implantée en 1898 pour utiliser le lait de la Gruyère. Broc est le point de départ d’une intéressante promenade dans les Gorges de la Jogne. Cet itinéraire particulièrement attractif conduit au barrage de Montsalvan et au lac du même nom. Plusieurs villages (Châtel-sur-Montsalvan, Crésuz, Cemiat) accueillent de nombreuses résidences secondaires, offrant la tranquillité dans une nature jalousement conservée et de nombreux buts d’excursions. Au fond du vallon du Javroz il y a le couvent de la Valsainte, de l’ordre des Chartreux, fondé en 1295. Charmey s’est largement ouvert au tourisme, préservant toutefois son pittoresque d’antan. Une piscine couverte, une télécabine transportant le voyageur au sommet de Vounetze à 1’626 m d’altitude, des téléskis et, dans le domaine de l’hébergement, de petits hôtels, de nombreuses résidences secondaires et plusieurs maisons de vacances pour groupes constituent une offre touristique attrayante. Charmey est également apprécié en toute saison: l’hiver pour la qualité de son domaine skiable, les autres saisons, pour les promenades nombreuses et variées qu’offre la région. La découverte des Mortheys, magnifique réserve naturelle, avec ses plantes rares, ses marmottes, ses chamois ou ses bouquetins est une randonnée certes assez longue, mais d’un très grand intérêt. Bellegarde (Jaun) est la dernière localité fribourgeoise sur la route de Boltigen (BE), par le col du Jaun. C’est un village pittoresque, aux anciennes demeures de bois et dont la vieille église a été classée monument historique. Lieux de repos et de promenade pour les vacances estivales, Bellegarde et la Villette / lm Fang, offrent en hiver de sympathiques champs de ski. Des chalets, de petits hôtels et des établissements d’hébergement pour groupes constituent les moyens d’hébergement mis à la disposition des hôtes. Lieu de promenade, avons-nous dit ! Bellegarde est en effet au départ de courses de montagne très appréciées des connaisseurs. La chaîne des Gastlosen attire de nombreux amateurs de varappe. Par le col des Euschels, une randonnée à la portée de tous, on rejoint la région du Lac-Noir, entrant ainsi dans le district de la Singine.